lireplus
LIREPLUS.CH - PROMOTION ET ENSEIGNEMENT DE LA LECTURE DANS LE CANTON DE NEUCHÂTEL
   
viens jouer avec moi       

Chaque jour de la semaine, le chat invite le souriceau à jouer avec lui. Pour cela, il use de toutes les séductions. Mais le souriceau refuse, il est toujours très occupé! Jusqu'à un certain samedi où le petit frère du souriceau veut bien, lui, aller jouer avec le chat...
Un album à structure répétitive pour apprendre les jours de la semaine et jouer au chat et à la souris.
Ecriture: inventez la suite de l'histoire pour une autre semaine, trouvez ainsi de nouvelles excuses à la petite souris en reprenant la formule:
"Je ne peux pas jouer aujourd'hui. Je... Reviens demain."
Dictée à l'adulte ou non. Un petit canevas (fiche à compléter, par exemple ici ) peut aider mais peut aussi limiter l'imaginaire.
Chaque excuse peut être illustrée.

 
Le tapuscrit de l'album et plusieurs fiches d'activités par exemple ici et
 

Prolongements

 On notera aussi que la lecture de cet album permet aussi de travailler:
  1. la construction du récit et sa structure en situation initiale (les sollicitations du chat), péripéties (le samedi: le refus du grand frère, le déclenchement du jeu du chat et de la souris), situation finale (sauvé par le chien) et épilogue (les souris ne répondent plus aux sollicitations du chat), avec les enfants on parlera plutôt de début, d'actions, de retrounement et de fin;
  2. le rôle des structures répétives: la première, pour marquer la montée du danger; la seconde ("On va jouer...") marque le retournement de situation;
  3. les relations entre deux personnages: faire comprendre aux enfants qu'un personnage peut vouloir tromper l'autre, le séduire en lui proposant une fausse récompense (ce que Goigoux appelle la théorie de l'esprit);
  4. l'argumentation (sensiblisation) : les excuses de la souris, les propositions du chat, les arguments du grand frère, montrer que le but est toujours convaincre l'autre;
  5. le rôle de l'image dans la compréhension:
    • page de couverture: découverte des personnages, importance du chat,
    • lundi au vendredi: faire percevoir : les différentes sollicitations du chat , les attitudes des souris, la montée du danger,
    • samedi: le déclenchement de l'action se traduit aussi par l'image: l'agressivité du chat (mimiques); le décor tourmenté et borné (formes et couleurs); l'attaque du chien (mouvement),
    • dimanche: situation finale à comparer à la situation initiale (page de couverture et page de dédicace): on analysera les similitudes et les différences (ombre du chat, place de la souris).